Arthur le bandit / Benoît Debecker. - Seuil, 2018


Depuis tout petit, Arthur se distingue par ses mauvaises manières. C’est ainsi qu’il se détourne de l’école et l’on apprend rapidement dans l’album qu’il ne sait donc ni lire ni écrire. 
Plus grand, on le surnomme Arthur le Bandit et l’on peut dire qu’il porte vraiment bien son nom. Seul dans son château, il s’ennuie et souffre de sa situation. 

Jusqu’à ce que, suite à un accident de cheval, il finit “en mille morceaux” devant chez une vieille dame qui va s’occuper de lui. Elle s’appelle Rose-Marie et va lui faire découvrir la lecture et le monde des idées. Il décide par la suite de rendre à ceux qu’il avait volés leur bien. 
Il se met à exiger qu’on ne l’appelle plus Arthur le Bandit mais Arthur Toucour depuis ce jour. 
Enfin, il mène à bien son projet autour des livres et devient conteur ambulant dans sa calèche.
Une histoire intéressante pour son éloge de la lecture et la richesse de l’imagination.
Dès 7 ans.

Arthur le bandit
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com