Dacca Toxic / Catherine Fradier. - Au Diable Vauvert, 2018

Je ne m’attendais pas à cela mais j’ai beaucoup aimé. 
L’aventure de Sacha est extrêmement poignante, on se rend compte de plein de choses du moins moi, qui n’avait pas conscience de telles conditions de travail. 
J’ai aimé le regard du jeune héros sur le monde et le fait qu’il explique ce qu’est l’autisme Asperger. 
Avertissement : Pour public averti puisque certaines scènes sont plutôt dures notamment dans l’abattoir.
Lou.

 

Dacca
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com