Feu Couleur # 1 / Jenny Valentine. - Ecole des loisirs, 2017

  

Un roman qui raconte plusieurs histoires, peut-être même un peu trop, car la narratrice, la jeune héroïne, Iris, est obligée de raconter des faits auxquels elle n’a pas pu assister, et le lecteur pour sa part risque d’en perdre parfois le fil. Iris est pyromane, ce qui s’explique en partie par sa situation familiale : un père absent, une mère cynique, avide et égoïste et un beau-père futile. Elle retrouve son père, homme gentil, généreux et riche, mais mourant. Ils ont néanmoins le temps de faire connaissance, en conséquence de quoi il laisse sa fortune, déjà convoitée par la mère, sa femme, entièrement à sa fille. Elle retrouve aussi à la fin son seul ami, un garçon inventif et excentrique. Donc, après des péripéties qui frôlent l’invraisemblable et les durs propos échangés entre mère et fille, tout se termine bien pour cette dernière. 

    Un livre à recommander aux bons lecteurs, qui s’intéressent aussi, si possible, à l’histoire de l’art, car l’argent du père vient de sa carrière de faussaire à succès, grâce à laquelle il a pu acquérir le tableau d’Yves Klein, le vrai, qui donne son titre au livre et qui constitue la fortune qu’il lègue à sa fille.

David.

Feu couleur

Date de dernière mise à jour : 26/04/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com