La maison des reflets / Camille Brissot. - Syros, 2017

 

Daniel a toujours vécu dans la maison de départ “Edelweiss” dans lequel on créé des sortes d’hologrammes des morts pour entretenir leurs souvenirs.

Lui-même est ainsi entouré de sa mère, de son grand-père et de jeunes décédés. Leur créateur, son père lui est presque inaccessible tant il est totalement absorbé par son travail.

Un jour pourtant il va franchir le mur. Poussé à la fois par sa gouvernante qui espère l’aider à devenir un adolescent comme les autres et par un projet de création d’un nouveau décor original.

Il se rend ainsi à la fête foraine où il va faire la rencontre avec une fille qu’il perçoit comme unique…

Un roman qui parle de la mort et du deuil, de la fidélité familiale et de l’héritage mais aussi des ruptures nécessaires. La fête côtoie la mort.

L’ambiance du roman est étrange et original. Parsemé de lettres, il est tout à la fois poétique et imaginatif tout en transmettant un sentiment d’urgence et de catastrophe imminente. Le regard naïf du héros porte le lecteur dans un monde construit, artificiel mais cohérent.

 

Un bon livre qui nous interroge sur la place que nous laissons à la mort dans la société et la nécessité de vivre avec.

 

A découvrir !

 

 

Syros852324 2017bandeau

Date de dernière mise à jour : 16/03/2017

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com