Adoption 12-15 ans

L’ adoption des ados en parlent / A. Lanchon ; M. Czarnecki. - La Martinière. - (Oxygène) -

Dans cette collection qui plait aux adolescents, un titre qui répond, par des textes courts, aux questions suivantes : Qui suis-je ? - Ma Famille - D’où je viens.

 

coup de coeurL’ attache / F. Robert. - Ecole des loisirs. - (Médium)

Igor et Emma sont séparés suite au décès soudain de leurs parents. Emma est aussitôt adoptée par un couple d’amis de leur mère et Igor envoyé en institut jusqu’à son adoption par un couple de paysans. Nous suivons le lent cheminement personnel d’Igor pour se reconstruire. Le récit est très beau. L’écriture est constituée de phrases courtes qui rendent le livre facile à lire en dépit du peu de dialogues. Igor va tout d’abord tenter de retrouver sa sœur mais ses échecs vont vite l’amener à vivre sa vie en mode bémol, avec indifférence. Mais peu à peu, il va devoir s’ouvrir au monde qui l’entoure, à la ferme, à la campagne, à ses camarades, à lui-même. 
Quelle force accorder aux liens ? Peut-on reconstruire une relation déchirée ? Quelle valeur, quelle place donner aux parents adoptants qui vous ouvrent leur cœur ? 
Un coup de cœur pour ce livre qui peut se lire de 12 à 77 ans ! 
Autre lecture 
L’écriture particulière et très belle, précise et sensible, dit au plus près de l’intime l’errance d’Igor. Une errance formalisée par un texte non chapitré qui va et vient entre passé et présent, pelote impossible à détricoter interdisant ainsi l’accès à l’avenir. 
Avant, Igor vivait à Paris avec sa sœur jumelle, ses parents aisés. C’était avant la mort des parents, avant la séparation intolérable d’avec sa sœur. 
Aujourd’hui, il vit chez ses parents adoptifs, paysans, à propos desquels il pense : "Ils n’ont rien compris à ce que je suis, ils ont adoptés une poupée, un pantin, un doudou, un truc," Comment savoir qui il est ? Son passé est rasé, ses parents adoptifs lui dénient le peu qu’il sait de lui, il ne sait où est sa sœur… Comment vivre seul avec le sentiment si fort d’être lié à l’autre, d’abord dans la douleur et le manque, puis, après les retrouvailles, dans la plénitude de se savoir entité à part entière connecté à l’autre dans une évidence retrouvée… Telle est la force de ce roman où l’émotion pudique de tous les personnages cueille le lecteur, envoûté.

 

coup de coeur Bird / C. Chan. - Helium. 2014

 

Comment survivre à l’infinie tristesse ? Comment poursuivre sa vie lorsqu’on a perdu son frère/enfant/petit fils, qui s’est jeté d’une falaise croyant s’envoler, "encouragé" par son grand-père qui le surnommaitBird ? 
Chacun tente comme il le peut de maintenir le cap, dans un silence assourdissant, envahissant, de plus en plus pesant. « C’est comme si nous avions peur des mots. Ils patientent, suspendus dans l’air, inarticulés, puis quand ils comprennent qu’ils ne vont pas servir, ils se flétrissent et meurent. » Jewel, 12 ans, est née le jour de la mort de son frère. Elle a toujours été soucieuse jusque là de ne pas créer de problème, tente seule d’alléger sa peine. La rencontre avec Eugène, qui jette sur leur vie un regard nouveau, réveille Jewel : elle ressent de plus en plus le besoin impérieux de lever ce silence -nourri-gavé d’une colère et d’une culpabilité inexprimées- et d’affirmer ses choix afin de libérer la parole et la vérité. Même si pour cela elle doit encore souffrir. 
Un premier roman bouleversant porté par une jeune fille qui tente d’exister malgré la pesanteur de leur vie. Métisse, elle navigue entre le rationalisme de sa mère et les croyances vaudou de ses père et grand-père, mais c’est dans l’amitié et la nature qu’elle puisera la force de naître à sa propre vie. Julie Feuvrier

 

A partir de 12 ans

L’ été où je suis né / F. Hinckel. - Gallimard. - (Scripto)

Léo sait qu’il est né sous X et depuis toujours, s’adresse à X, cette mère biologique qui lui laisse comme un vide. Mais il a apparemment appris à vivre avec -ou plutôt sans. Ses parents adoptifs sont là pour lui, le jeune garçon semble équilibré, avec ses copains, le lycée, ses loisirs. Entre les scooters à réparer et son meilleur ami, Léo mène sa vie. Jusqu’au jour où il rencontre une jeune fille, Xavière, qui le bouleverse. Remué, amoureux, Léo doit faire face à ses émotions qui le submergent. Pour apprendre à aimer, il ressent alors le besoin de renouer le lien avec sa mère biologique. Pour comprendre et apaiser une blessure qu’il pensait guérie. 
Un roman sensible qui montre la nécessité de connaître ses origines pour aller de l’avant.

 

Un été outremer / A. Vantal. - Actes sud

Le jour de ses dix-huit ans, Félicien peut enfin ouvrir son dossier d’adoption. Il découvre que sa mère biologique est algérienne. Il est tellement perturbé par la nouvelle qu’il en rate son bac et décide de partir en Algérie. Au cours de sa quête, il va tomber amoureux d’un pays, l’Algérie, et d’une ville, Alger. Il va rencontrer des gens qui vont l’aider à mieux se connaître et à grandir dans sa tête. Le lecteur suit pas à pas le périple de Félicien et participe à l’évolution de ses sentiments. 
Un beau récit initiatique. Des couleurs... des odeurs... des rencontres fortes... Une description d’Alger à la Camus.

 

Pourquoi j’ai pas les yeux bleus ? / A. Vantal ; J.-F. Martin. - Actes Sud. - (Les premiers romans)

Si Maya est "infernale" depuis quelques temps, c’est qu’elle supporte de moins en moins d’être si différente. De sa mère, de son petit frère. Elle sait bien que, là où elle est née, "tout le monde a les cheveux et les yeux noirs", elle sait bien la chance que représente, dans son cas, l’adoption. Mais les remarques et les émotions qui l’assaillent restent douloureuses. Cette crise identitaire, peu avant ses 10 ans, sera l’occasion de balayer toute une gamme de sentiments et de réaffirmer la place de Maya au sein de sa famille.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com