3-6 ans

L’ arbre de Jacob / H. Keller. - Kaléidoscope

Que c’est difficile d’attendre ! Jacob a toujours l’impression d’être trop petit, pour se voir dans la glace, jouer dans la cage aux poules... Puis un jour, tout s’arrange. 
Une progression calquée sur le rythme des saisons et exprimée dans les différentes mimiques du petit ours.

 

Comme un grand / A. Ricard. - Rouergue

"Pour grandir, on peut faire comme les grands" mais si on y regarde de plus près, cela représente bien des inconvénients. Finalement, ce n’est pas si mal de profiter encore un peu des bonheurs de l’enfance. 
Ce qui fait le charme de ce petit album carré, c’est le héros confronté à des situations décalées.

 

Grandir / E. Brami ; P. Bertrand. - Seuil. - (Petits bobos, petits bonheurs)

Avantages et inconvénients liés au fait de grandir, présentés sous forme de dépliant avec des dessins humoristiques dans un coffret.

 

Je ne te manquerai pas du tout / C. Pitcher ; J. Chapman. - Mijade

Malgré les réticences de son rejeton, maman jument le prépare à son émancipation. Mais quelle chose effrayante de penser qu’il va falloir un jour quitter le cocon. Quand vient le moment fatidique, le plaisir de la découverte l’emporte sur la peur. 
Une fable chaleureuse et intimiste.

 

Je suis trop petite ou je suis trop grande / J.-C. Baudroux ; E. Bartoloni. - Bastberg. - (Les p’tits bouts)

Trop grande pour le pot mais trop petite pour les toilettes... Tout devient décidément très compliqué dans la vie de ce bout’chou à lunettes. 
Evocation de tous ces problèmes quotidiens sous forme de randonnées et dans un climat espiègle.

 

Je veux grandir / R. Alcantara ; E. Urberuaga. - Autrement. - (Roméo le petit lion)

Qu’est ce que Roméo n’inventerait pas pour être enfin grand et costaud, comme son papa... Mais tous ces artifices paraissent bien dérisoires quand il se trouve face à face au rhinocéros. L’heure de la chasse n’a pas encore sonné, il y a encore tant de jeux à expérimenter.

 

Où vont les bébés / Elzbieta. - Rouergue

“Les nounours vieillissent sans jamais grandir.” Il en est tout autrement pour les bébés. Difficile d’imaginer pour le nounours Petit pote que Bébé puisse maintenant avoir une mouchetasse. Pire encore, que cela ne soit pas un déchirement pour lui de n’être plus tout-petit. Mais il est rassuré d’apprendre que les anciens bébés ont eux aussi un pincement au cœur lorsqu’ils pensent à cette période heureuse. 
Tendresse maximum pour cet album ouaté, entre nostalgie et confiance dans l’avenir.

 

Le petit bateau de petit ours / E. Bunting ; N. Carpenter. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Petit ours est le plus heureux des ours dans son petit bateau mais arrive le jour où celui-ci devient trop petit pour lui. Il ne surmontera sa tristesse qu’en transmettant à un plus petit que lui ce bonheur que représente le fait de voguer sur l’eau. Où grandir se conjugue avec altruisme. 
Un petit condensé d’émotions que les illustrations arrivent à exprimer à la perfection.

 

Petite graine / V. Vernette. - Points de suspension

Au départ, c’est une toute petite graine de rien du tout. Elle devient petite pousse... arbuste... arbre majestueux. L’arbre accueille maintenant une foule d’insectes, oiseaux, animaux. Sûr de ses racines, l’arbre insuffle à ses habitants la force d’aller voir plus loin, visiter d’autres chemins. 
Une belle métaphore de la vie, du fait de grandir, avec des illustrations aux couleurs chatoyantes enrichies de tissus africains.

 

Le premier camping de Nao / A. Hayashi. - Ecole des Loisirs. 2014

Les vacances, c’est toujours l’occasion de grandir un peu. La petite Nao insiste pour accompagner les grands qui vont camper au bord de la rivière. Bien décidée à leur prouver que les petits ne pleurent pas pour rien, portent leurs sacs comme les autres et n’ont pas peur du noir, Nao va affronter courageusement toutes ses appréhensions et toutes les difficultés, même si pour cela il faut trébucher un petit peu dans la rivière ou ramasser une branche plus grande que soi ! Quand vient le soir, serrés les uns contre les autres, on écoute les histoires qui font peur. Pas évident après cela de se relever la nuit pour un petit pipi ! Mais sous le ciel étoilé, Nao saura se prouver qu’elle n’est plus un bébé. Avec la simplicité d’un trait noir et d’une palette restreinte, un album expressif et empli des sensations de la petite héroïne. On croit entendre avec elle les bruits de la forêt sous le ciel d’été...Très belle lecture sur l’apprentissage de l’autonomie et le courage d’affronter ses peurs. Ewa Bochenski

 

Quand je serai grand / C. K.M. Akuete ; K. Diallo. - Le figuier - Edicef. - (La caméléon vert)

Un petit garçon explique à sa façon sa hâte de devenir grand : il a pour motivation d’améliorer le monde.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com