Les amants du génome / Johan Heliot. - Syros, 2016

Ceci est d’abord une histoire d’amour, d’une idée de l’amour qui risque de plaire aux jeunes, celle de l’amour absolu, éternel et capable de surmonter tous les obstacles. Et des obstacles il y en a dans ce monde d’un avenir proche où la société est divisée en deux classes presque totalement séparées. Une petite classe d’élite habite l’Enclave, où elle est protégée d’une barrière infranchissable, tandis qu’à l’extérieur vit misérablement un prolétariat nombreux obligé de travailler dans des conditions éprouvantes. Des deux jeunes amoureux du début, le garçon réussit le concours pour entrer dans l’Enclave mais la fille, à leur grande surprise et déception, le rate et doit travailler dans le monde des pauvres. L’histoire se complique encore à cause d’une expérimentation scientifique qui permettrait aux membres de l’élite de rester jeunes pendant toute leur vie prolongée. Il y a des aspects du roman plutôt convenus mais bien plus originale est la décision de mener l’histoire tout au long de la vie des personnages, et même jusqu’à la mort de l’héroïne. A recommander donc. David Ball

A partir de 13 ans

Genome

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com