Sept jours pour survivre / Nathalie Bernard. - Thierry Magnier, 2017

4°/3° Coup de coeur !!
Un thriller glaçant, nous dit la couverture, mais aussi un livre qui dénonce le racisme encore présent envers les Amérindiens au Canada où, aujourd’hui encore, de nombreuses Amérindiennes sont enlevées, violées ou tuées sans que le gouvernement ne réagisse vraiment. Dans une note à la fin du livre, l’auteure explique même l’origine du nom de l’héroïne Nita Rivière qui fait sans doute allusion à Tina Fontaine, une adolescente de 15 ans tuée en août 2014.
Le scénario de départ est assez banal pour un thriller : Nita, une adolescente amérindienne, se retrouve prisonnière d’un fou dans une cabane isolée en plein hiver dans une forêt canadienne. Mais, en fait, c’est surtout contre les éléments qu’elle devra se battre pour survivre pendant 7 jours. Les chapitres défilent du côté de l’héroïne ou du côté des enquêteurs et le lecteur est tenu en haleine jusqu’au bout.

Nathalie. 

 

Sept jours pour survivre
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com