Un point c’est tout / Xavier Deneux. - Milan, 2017

Double-jeu ! 
Un point, c’est tout : ça s’arrête là.
Un point c’est tout : c’est infini. 

Voici en différents points mon analyse :

La couverture de cet album pour tout-petits propose un coloriage riche en couleurs primaires, secondaires et tertiaires. un champ riche pour faire apprendre à l’enfant les différences de couleurs.
 
La typographie : Un minutieux travail avec les caractères des lettres en jouant sur les lignes droites et les lignes courbes en plus des couleurs. 
Un grand équilibre de mise en page et des contrastes étudiés sur fond noir permettent d’enrichir le sens esthétique de l’enfant. 
Les pages : Changement de la couleur des fonds en ajoutant d’autres couleurs. Jeu des chiffres par points : chaque nombre de points est accompagné d’une forme géométrique représentant un animal. 
Cela est humoristique et développe l’intelligence et l’imagination de l’enfant. La correspondance entre le nombre de points et le nombre de trous encourage l’invention et l’imagination aussi. 
Le livre est bien ouvert puisqu’il n’a pas de fin. C’est à l’enfant de continuer…

Fethi, Etudiant en Master 2 Littérature jeunesse - Université de Besançon.

Un point c est tout deneux 3

Date de dernière mise à jour : 17/10/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com