Chronique Shadowscent T1

  • Ophélia
    Ophélia

    le 29/03/2020 à 10:48 Citer ce message

    Voilà la chronique de ma dernière lecture:

    Shadowscent T1 de P.M Freestone:
    Dans l’empire d’Armatesh, les parfums sont sacrés. Nectar des dieux, ils sont la clé de tout pouvoir et l'objet de toutes les convoitises et des secrets les mieux protégés. Ils peuvent vous guérir ou… vous anéantir.
    Rakel, jeune apprentie parfumeuse, se rend dans la capitale de l'empire pour parfaire sa formation et ainsi, peut-être, trouver le moyen de guérir son père malade. Mais le prince est victime d’un empoisonnement et Rakel, qui se trouvait sur le lieu du crime, est accusée à tort. Obligée de fuir pour sauver sa peau, la jeune fille n'a qu'un but : prouver son innocence. Mais pour y parvenir, il lui faut d'abord découvrir la recette du mystérieux poison utilisé pour tuer le prince et en inventer l'antidote.
    Son voyage à travers l'empire aux côtés de Ash, jeune garde du corps du prince convaincu de son innocence, la conduira aux confins des territoires connus.
    Il en va de sa vie, mais aussi de celui de l'empire et de la paix, de plus en plus fragile, qui y règne depuis des siècles.
    Car le secret du poison pourrait cacher un complot démoniaque hérité de très anciennes et obscures rivalités.

    Avis:
    L'univers est très immersif, l'auteur nous entraine dans ce monde très oriental qui m'a fait penser au conte des mille et une nuits, les descriptions m'ont plongée sans mal dans ces palais et déserts magnifiques que j'ai adoré visualiser pendant ma lecture. La plume de l'auteure est fluide et jolie, on sent qu'elle connaît les sujets qu'elle aborde.
    Au début cela a été un peu compliquée pour moi de tout comprendre car le monde est assez complexe et il faut donc un petit moment pour être complètement à laisse dans sa lecture.
    L'intrigue est vraiment sympa, il n'y a pas mal d'actions et a voyagé beaucoup dans ce premier tome.
    J'ai eu du mal à cerner le personnage de Rakel au début, mais au fur et à mesure je me suis attaché à cette jeune femme intelligente, courageuse et qui derrière cette carapace cache un cœur en or. Quant à Ash il est assez mystérieux, il ne montre pas facilement ce qu'il ressent mais l'on sent qu'il a des blessures et des failles qu'il cherche à garder pour lui.
    J'ai vraiment apprécié ce premier tome, la fin est assez surprenante et donne envie de lire la suite.

    Ophélia
  • david ball
    david ball

    le 29/03/2020 à 14:57 Citer ce message

    Parfums sacrés, l'idée est intrigante et originale, mais le développement de l'histoire semble plutôt convenu et prévisible. Mais si le livre a quand même des qualités stylistiques...

Répondre à ce message

 
croqulivreasso

Attention

Notre adresse mail info@croqulivre.asso.fr est défaillante et a été remplacé par croqulivre@gmail.com